Partager
Facebook

Quoi de neuf?

Maxime Tessier: le lapin fait des petits

2013-04-11

C’est pour sortir des sentiers battus de l’agriculture que Maxime Tessier s’est lancé, il y a une dizaine d’années, dans l’élevage du lapin. Fils d’un producteur de porcs, il voulait travailler « dans un domaine encore peu développé ». Être « un bâtisseur ». Relever « un défi difficile ». Il a réussi. Chaque année, il produit plus de 40 000 lapins dans le clapier qu’il a construit à Saint-Tite, en Mauricie.

Un clapier ultramoderne pour une méthode d’élevage « à haut statut sanitaire ». On n’y entre qu’après être passé sous la douche, et avec des vêtements et des bottes réservés à la zone d’élevage. Ventilation, aliments, eau, propreté du bâtiment : « tout doit être parfait et rigoureusement contrôlé pour éviter les maladies, donc pour ne pas avoir à utiliser de médicaments ».

Lisez la suite de cet article



Retour à la liste des nouvelles